Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?

Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

CAYEUX SAUVE DES EAUX ?

Cayeux-Citoyens se félicite de cette décision de principe qui prend à contre-pied celle implicitement avancée, d'un abandon du territoire à la mer, par l'ancienne équipe dirigeante de la Somme et Jérôme Bignon, député et alors Président du SMACOPI. Cayeux-Citoyens rappelle modestement qu'il avait été la seule force politique en lice pour les municipales à avoir fait de la protection de Cayeux et de ses hameaux, l'enjeu premier de la campagne, qu'il est intervenu sur ce sujet auprès des plus hautes autorités de l'Etat, des collectivités concernées (y compris la Seine Maritime), qu'il avait rassemblé en Août 2008 lors d'une soirée débat, plus de cent personnes à Cayeux sur le Thème : « Cayeux menacé », qu'il n'a cessé depuis d'attirer l'attention de la population et des élus sur les risques encourus. Ceux qui qui viennent de se réunir dans notre ville annoncent la réactivation du principe de coordination des exécutifs de Haute Normandie, de Picardie, de la Somme et de la Seine maritime. C'est une bonne chose tant les problèmes et les intérêts sont liés. Il faut sortir d'une gestion égoïste, sectorielle de l'avenir du littoral et penser ensemble de nouveaux rapports à la mer. Le devenir de la façade Sud du Littoral Picard est d'intérêt général pour la totalité des régions concernées, il l'est aussi pour la région Nord-Pas de Calais qu'il conviendrait d'associer au projet. Il faut dépasser les contradictions qui se dessinent aujourd'hui entre une attractivité renforcée pour cette côte, l'affaiblissement de ses défenses « naturelles » et les risques d'immersions, probablement accentués par les évolutions climatiques.


L'investissement « durable » s'y impose, comme s'impose d'interroger sans a priori et avec sérieux les activités industrielles d'extraction de galets dans un secteur particulièrement fragilisé depuis longtemps par l'activité humaine. (Et d'interroger aussi, sans effets de manche, la nature et le volume de leurs contributions à la résolution de problèmes qu'ils ont en partie crées). Les 20 millions d'euros publics annoncés sont donc les bienvenus. La somme est conséquente : « il ne faut pas se louper ». L'Etat est-il engagé à hauteur des ses responsabilités ? Les trois « scénari » annoncés sont-ils les seuls envisageables ? Sont-ils dépendants ou non de la poursuite de l'extraction des galets sur le territoire ? Quid du projet de « dépoldérisation partielle » (nous avons noté car le qualificatif « partiel » est nouveau) du hâble d'Ault, de celle prévue au Hourdel, de la résolution du problème du transport excessif des matériaux sur le territoire ?


Le moment n'est-il pas venu de repenser la totalité du front de mer de la commune, d'imaginer un nouvel avenir pour le boulevard de la mer à Cayeux même ? Si le temps présent est celui de la capitalisation des énergies et des moyens, il est aussi celui de la mise en synergie des intelligences, des ambitions. Peut-on écarter a priori les projets de port en eau profonde, alors qu'il manque 5000 places de mouillages dans les régions Picardie/Nord pas de Calais? Claude Gewerc annoncé la mise en place d'une « conférence citoyenne » pour rompre avec les dispositifs secrets, élitistes de réflexion et, de décision qui prévalaient antérieurement. C'est une excellente chose que nous souhaitions, comme le sont aussi les  propositions « d'un livre blanc », « d'un colloque » que nous voudrions aussi « citoyens » que la conférence.

Nous le disons aujourd'hui très fort (de façon à être entendus du Maire de Cayeux), nous voulons participer, pour ce que nous représentons, à ces initiatives et pouvoir rendre compte à nos concitoyens de ce qui s'y pense, de ce qui s'y élabore, de ce qui s'y joue.

Calendrier

« Juillet 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Espace Membre

Actualités

Dernières modifications